Le mot du Maire

Document importé depuis cybercommunes.

 

Le Mot du Maire 

 

Vendredi 11 janvier, Jean-Pierre Rebourgeon, maire de Merceuil, a présenté ses Voeux aux habitants de la commune, entouré de son Conseil municipal, des sapeurs pompiers communaux et des représentants des associations locales.

 

En préambule, Jean-Pierre Rebourgeon a dit son indignation face aux actes de violence que connait actuellement notre Pays. "Les revendications des gilets jaunes sont sans doute en grande partie légitimes, le droit de manifestation doit être respecté, mais les actes de déchainement des casseurs sont inadmissibles".

 

Revenant sur la vie de la commune, Jean-Pierre Rebourgeon a dressé une rapide physionomie de l'année 2018 : 838 habitants (grande stabilité), 5 naissances, 2 mariages, 9 décès, une vie associative riche, un corps de sapeurs-pompiers efficient...

 

Il est revenu sur le bilan de l'année 2018, qui sera sans doute celle du plus grand nombre de réalisations de l'actuel mandat municipal : achèvement des vestiaires sportifs, achèvement de l'aménagement de la place de l'église, voirie, éclairage public, espaces verts...

 

Il a également rappelé les principaux évènements officiels qui ont marqué la vie communale : signature de la convention "participation citoyenne", inauguration du square du 19 mars 1962, commémoration solennelle du 100ème anniversaire de l'Armistice de 1918, inauguration des équipements sportifs rénovés et des aménagements de la place de l'église...

 

Quelques regrets ont aussi été émis :

- l'avortement du projet de rapprochement des communes de Merceuil et de Tailly ;

- la fermeture du commerce local, à laquelle le conseil municipal s'attache à ce qu'elle ne soit que provisoire ;

- les traditionnelles incivilités : vitesse et stationnement des véhicules, dépôts sauvages, bruits et fumées, divagation des chiens...

 

Pour 2019, certains chantiers sont déjà en perspective : travaux de voirie, restauration du lavoir de Morteuil, achèvement de la révision du PLU...

 

Le Maire a également rappelé son souhait de voir aboutir, au titre de la communauté d'agglomération, la réhabilitation du restaurant scolaire. Il a aussi évoqué le projet privé de création, sur le site de l'ancien Archéodrome, d'un parc de loisirs "Vintage Bel Air".

 

Avant d'inviter la population à partager la traditionnelle galette, Jean-Pierre Rebourgeon a une nouvelle fois rappelé les Marsoliens et les Marsoliennes à la vigilance face à la recrudescence des cambriolages constatés récemment.

                                                                                                  

 Jean-Pierre REBOURGEON